Acclimatation, troubles et symptômes à Concordialand:

La station Concordia se situe à 3233m d'altitude, l'air est donc appauvrie en oxygène (30% moins d'oxygène par rapport au niveau de la mer). Du fait que la couche atmosphérique est plus faible au niveau des pôles, la pression atmosphérique varie entre 660 et 630 hPa, ce qui correspond à une altitude de 3700m dans les Alpes. En arrivant rapidement en avion, le corps humain subit un choc en passant du niveau de la mer à 3233m d'altitude. Cela peut engendrer certains symptômes et troubles car le corps n'a pas le temps de s'acclimater. Le mal de l'altitude se manifeste par différents symptômes et d'intensités, variable d'une personne à une autre. Les symptômes les plus courants sont : la fatigue, le mal de tête, l'étourdissement, des nausées, parfois des vomissements, des insomnies, une apnée du sommeil, et plus rarement, des hallucinations, l'œdème pulmonaire et cérébral.

Pour éviter ou atténuer les symptômes, il faut se reposer les premiers jours d'arrivée, éviter l'effort physique et bien s'hydrater. Si les symptômes persistent, une cure d'oxygène chez le médecin et un peu de paracétamol ne fonds pas de mal. En cas d'œdème, la personne est rapatriée le plus rapidement vers une station côtière.

Certains symptômes disparaissent après quelques jours, certains après quelques semaines. Le taux d'oxygène dans le sang augmente afin de s'adapter au taux d'oxygène faible de l'atmosphère. Les personnes s’essoufflent alors plus vite lors d'un effort physique, cela persiste même après plusieurs mois d'acclimatation.

Le froid. Les gelures et l'onglée au niveau des mains, des pieds et du visage sont les principaux problèmes liés au froid. L'intensité du ressenti et la sensibilité varient en fonction des personnes.

L'air sec n'est pas non plus qu'un atout. Certes la température ressentie d'un air plus sec est meilleur, cependant, cela peut engendrer des petits saignements du nez, une peau sèche et des irritations. Pour faire face à cela, de la crème hydratante et un stick à lèvres sont préconisé pour retrouver une peau de bébé. (L'été, l'humidité relative est de 70%, tandis qu'en hiver elle varie entre 40% et 15%).

Un cycle jour nuit altéré. En été, durant 3 mois, il fait jour 24H/24 et inversement l'hiver, il fait nuit durant 3mois. Ceci peut créer des perturbations du sommeil, surtout pendant l'hiver.

L'hivernage peut être moteur de troubles. Un nouveau rythme de vie, la vie en communauté réduite, la routine, Des troubles psychiques tel que la dépression, ou d'autre plus graves, peuvent apparaître.

Bien évidemment, tous ces symptômes et troubles dépendent du métabolisme de chacun. Certaines personnes ne subissent aucun symptôme et peuvent peut-être attraper le syndrome de la bonne humeur aigue ?


 

Pour ma part, mon corps aura choisi : fatigue, migraines, vertige et essoufflement pour l’acclimatation ; onglés toute l'année et l'insomnie pour l'hiver.

 

Acclimatation

Petite cure d'oxygène; Cobaye: Simonetta

×