Concordia station

La station Concordia se situe sur le plateau Antarctique au Dôme C, à l'intérieur des terres du continent, à 3233m d'altitude. C'est l'une des 3 stations située dans les terres qui fonctionne toute l'année (avec la station américaine Admunsen-Scott au pôle Sud, et la station Russe Vostok). Il n'y a pas d'animaux car ceux-ci restent sur les côtes où les températures y sont plus clémentes et où la nourriture est plus abondante (planctons, poissons, krill,...). Le paysage est lunaire: du blanc plat à perte de vue.

A partir de 1978, des expéditions de recherches scientifiques sont réalisées dans les environs du Dôme C. En 1995, les Français (l'IPEV) et les Italiens (l'ENEA, aujourd'hui le PNRA Programma Nazionale di Ricerche in Antartide), lancent les premiers travaux d'une station permanente. En 1997, les premiers bâtiments construits (qui seront le camp d'été), accueillent les glaciologues pour un projet qui aura une renommée internationale grâce aux résultats: le forage EPICA. Les bâtiments principaux de la station seront construits de 1999 à 2004. Le premier hivernage commencera en 2005 avec 13 hivernants.

La station est composée de 3 bâtiments. Une tour dite bâtiment 'calme' où se trouvent les laboratoires, les chambres, l'hôpital et la salle mail avec 2 ordinateurs publics. La deuxième tour dite 'bâtiment bruyant' est composée de la cuisine, le salle à manger, le living, les magasins alimentaire, une salle vidéo/conférences, la salle de sport, le bureau technique, le work shop et le local poubelles. Le dernier bâtiment est le centre technique où on trouve la centrale électrique, la chaufferie et la machine infernale du plombier servant au traitement et recyclage des eaux usées.

La campagne d'été dure de mi-novembre à début février. Techniciens, scientifiques, et logistique viennent pour une durée entre quelques jours ou toute la campagne. La base peut accueillir environ 80 personnes, entre les chambres doubles de la base et le camp d'été. Des travaux de maintenance, rénovations, formations des hivernants... sont réalisés sur la station. Les scientifiques viennent pour faire des expériences réalisables uniquement l'été, faire la maintenance des instruments déjà sur place, former les hivernants,... Il y a en plus, par rapport à l'hiver, un station-leader nommé pour l'été, une secrétaire, une infirmière, un responsable de l'entretient de la base, un 2eme cuisinier, des télécoms, ...

Pour se déplacer sur la base on utilise des skidoo, des vélos ou les jambes. D'autres véhicules sont utilisés: une chargeuse, un challenger, un kas boer (déneigeuse), un 4x4, le PB100, un merlot. Hormis la chargeuse, tous les véhicules ne sont plus utilisé durant l'hiver.

Afin de ravitailler la station en nourriture, matériels technique et scientifique et fuel, 2 ou 3 raids logistiques sont organisés durant la campagne d'été. Le raid est un convoi de Challenger (gros tracteur) qui tirent les conteneurs et citernes de fuel. Partant de Cap prud'homme (près de DDU) ils ont 1000km à faire pour arriver à Concordia. Ils mettent environ 10 jours à arriver, s'il n'y a pas de problèmes en cours de route.

Météo: en été la température est en moyenne de -30°C avec un maximum cette année à -21°C (le 1er janvier) et un minimum de -45°C. Le soleil ne se couche plus, il fait jour toute la journée et la température varie avec le soleil. Il fait le plus chaud lorsque le soleil est au zénith. Le vent varie entre 0 et 10m/s.

 

Station concordia momo

×